Serafino Malaguarnera - Psychologue, Psychanalyste, Psychothérapeute à Bruxelles

Av. d'Itterbeek, 9 - 1070 Bruxelles - Av. Louise, 505  Ixelles


 
 
SEMINAIRE XIII, L’objet de la psychanalyse
1965-1966



« Qu’on le reconnaisse ou non, l’objet a, que Lacan considérait, avec humour, comme sa seule trouvaille, est au cœur de tout ce qui a pu se dire et s’écrire en psychanalyse concernant l’objet. Selon lui, l’objet a est l’enjeu de la fondation du sujet en tant que divisé, dans le rapport à l’Autre. Comment rendre compte rigoureusement, en deçà de ses quatre expressions cliniques – sein, fèces, regard, voix -, de la fonction de cet objet si singulier qui n’existe que comme manque et comme tel symbolise la castration (moins fi) ?

 

Quels sont les rapports structuraux entre la psychanalyse et la science ? Il s’agira moins d’affirmer que la psychanalyse est ou n’est pas une science que de préciser en quoi la psychanalyse, « fille de la science », inscrite dans le champ de la science, interroge cette dernière dans et à partir de ce qu’elle forclôt : le sujet et la vérité comme cause.

 

Telles sont les deux questions essentielles abordées cette année du séminaire. Elles ne sont évidemment pas nouvelles pour Lacan, mais elles trouvent ici un temps d’aboutissement, correspondant à l’achèvement de sa théorie du désir : l’analyse structurale du fantasme permettra notamment d’éclairer la fonction privilégiée qu’y joue le regard. Elles marquent aussi le temps de synthèse qui permettra à Lacan d’offrir son plein développement à la problématique de la jouissance dans les années ultérieures.

 

Ces questions, malgré leur apparente hétérogénéité, constituent les deux versants d’un même propos, dont la visée est elle-même double. D’une part, il s’adresse aux analystes : qu’ils ne puissent méconnaître dans leur acte, comme dans leur théorie, ce qui du savoir est irrémédiablement exclu et, plus encore, que c’est cette exclusion même qui les fondent eux-mêmes à soutenir et cet acte et cette théorie. D’autre part, il constitue une avancée essentielle adressée au-delà des praticiens : il éclaire la dette que l’univers du savoir a contractée vis-à-vis de la pulsion scopique en occultant son objet ».

 

Moustapha Safouan, Lacaniana. Les séminaires de Jacques Lacan, 1964-1979, II, Fayard, Paris, 2005, p. 105.




Leçon disponible du séminaire XIII:



 


                                                              Copyright © 2018 Psychologue Bruxelles. Serafino Malaguarnera
 



Créer un site
Créer un site