Serafino Malaguarnera - Psychologue, Psychanalyste, Psychothérapeute à Bruxelles

Av. d'Itterbeek, 9 - 1070 Bruxelles - Av. Louise, 505  Ixelles


 
 




Panksepp Jaak

 
Jaak Panksepp (1943 – ) est un psychologue, psychobiologue et neuroscientifique à l’Université de Washington et de Bowling Green. En 1969, il obtient son doctorat  à l’Université du Massachusetts (Amherst), il fait deux années d’études post-doctorales en nutrition et bilan énergétique du corps à l’École de biologie, Université de Sussex, et un an dans la physiologie du sommeil de la Fondation Worcester pour la biologie expérimentale (Massachusetts). Ensuite, il rejoint le département de psychologie de Bowling Green State University (Ohio).                                                                                                                                   
En 1998, Jaak Panksepp publie l’ouvrage Affective Neuroscience qui propose une investigation scientifique sur les mécanismes neuronaux sous-jacents aux émotions mises à l’écart, jusqu’à ce moment, du domaine de recherche scientifique.                                                                                                                                         
En 2006, il rejoint le Collège de médecine vétérinaire de WSU. En 2009, il reçoit pour le dévouement exceptionnel et les contributions dans le domaine de la psychanalyse   le Sternbach Memorial Award Oscar de l’Association nationale pour la psychanalyse psychologique.                                                             
Jaak Panksepp  est un spécialiste du rire chez les animaux. Une étude à ce sujet, parue dans Current Biology, représente un premier examen détaillé qui compare le rire de l’homme à celui d’un grand nombre d’autres espèces. Il est également connu pour avoir identifié la façon dont l’hormone de l’ocytocine joue un rôle important dans le soin maternel et dans le comportement affiliatif en général.                                                                                                                                        
Ses domaines de recherches et d’intérêts sont les mécanismes du comportement, les neurosciences affectives, le développement psychobiologique, troubles du développement, la psychobiologie des émotions et motivations, la clinique psychopharmacologique, la psychiatrie biologique et les méthodes expérimentales. Il continue aussi ses recherches sur l’analyse des mécanismes neuroanatomiques et neurochimiques des troubles psychiatriques et de toxicomanie.                                                                                              =============================                               

Neuropsychanalyse

Jaak Panksepp (1999) s’est engagé dans le mouvement de neuropsychanalyse pour plaider à faveur d’une réconciliation et intégration entre la psychanalyse et les neurosciences. Depuis juillet 2000, il est avec Mark Solms le coprésident de l’International Neuro-Psychoanalysis Society. Selon Jaak Panksepp, la neuropsychanalyse devrait viser à poursuivre les recherches entamées par Freud plutôt qu’à vouloir les confirmer. Cette réconciliation est importante pour la psychanalyse, car elle nécessite de solides fondations que seulement les méthodes neurophysiologiques peuvent lui apporter.                                           
La neuropsychanalyse doit s’enrichir des travaux issus de la neurophysiologie et des recherches qu’elle mène sur les animaux, car ils peuvent nous renseigner sur des mécanismes cérébraux — que Jaak Panksepp appelle les mécanismes opératoires du cerveau — dont les humains sont aussi dotés. L’avantage de l’étude de ces mécanismes sur les animaux (1) est de pouvoir poursuivre des recherches avec une plus grande liberté que sur les humains avec lesquels il est difficile de ne pas enfreindre les règles d’éthique. Depuis trente ans (1985, 2005, 2011), Jaak Panksepp tente de synthétiser les résultats psychologiques, neurologiques et biochimiques concernant les émotions et motivations. Ses recherches en neurosciences affectives (2), terme lancé par Jaak Panksepp (1998) pour définir le domaine de recherche des mécanismes neuronaux de l’émotion, amènent ce chercheur à proposer sept types primaux de systèmes émotionnels communs à l’animal et à l’homme : recherche/désir, rage/colère, peur/anxiété, passion/sexuel, soins/dévouement maternel, panique/détresse de séparation, jeu/bagarre (3). Ces différents systèmes sont activés lors des apprentissages et, ensuite, régulés par des mécanismes qui ont leur siège dans le néocortex. Les recherches concernant ces systèmes émotionnels montrent que les réponses inconditionnelles décrites par les béhavioristes décèlent plusieurs processus complexes qui s’articulent mieux avec le modèle de la pulsion de Freud.                                                                           
________________

1. André Green a avancé des critiques envers cette approche. Voir : Green André.                                        
2. Panksepp rappelle que MacLean et Papez sont des précurseurs des neurosciences affectives. Voir : Cerveau triunique (théorie du — )                                                                        
3. Voir : Émotion

Bibliographie :                                                                                                                                      
Panksepp J. (1985), Mood changes. Dans Handbook of clinical neurology, 45, ed. P.Vinken, C. Bruyn et H. Klawans, Amsterdam, Elsevier, pp. 271-285.
Panksepp J. (1998), Affective Neuroscience: The foundations of human and animal emotions, New York, Oxford University Press.
Panksepp J. (1999), Emotions as viewed by psychoanalysis and neuroscience: an exercise in consilienceNeuro-Psychoanalysis1, 15-38.
Panksepp J. (2005), Affective consciousness : Core emotional feelings in animals and humans,Consciousness and Cognition, 14, 30-80.                                                                        
Panksepp, J., Biven L. (2011), Archaeology of mind: The Neuroevolutionary Origins of Human Emotions, Norton, New York.                                                                                                           
Panksepp J., Développement de l’enfant et les circuits émotionnels du cerveau des mammifères, Lewis M, ed theme, in: Tremblay R.E., Boivin M, Peters RDeV, eds. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants [sur internet]. Montréal, Québec : Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants et Réseau stratégique de connaissances sur le développement des jeunes enfants ; 2011:1-6. Disponible sur le site :                                                                 http://www.enfant-encyclopedie.com/documents/PankseppFRxp1.pdf. Page consultée en mai 2014.

Compléments :                                                                                                                                  
Affect, International Neuro-Psychoanalysis Society



 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Psilocybine

Anglais : Psilocybin   La psilocybine est un précurseur de la psilocine et le principal composant des champignons hallucinogènes.                                         &nb...

 

Psychodynamic Diagnostic Manual (PDM)

Le Psychodynamic Diagnostic Manual (PDM) est un manuel diagnostique d’orientation psychanalytique. Ce manuel se différencie du DSM pour la prise en compte à la fois des variations individuelles à la fois des points en communs. ________________ Bibliographie :&...

 

Psychoanalysis Neuroscience Study Group

En 1990, Arnold Pfeffer  fonde le Psychoanalysis Neuroscience Study Group  (groupe d’étude sur la psychanalyse et neurosciences) à la New York Psychoanalytic Institute (la NYPI). Au départ, ce groupe d’étude est un petit groupe composé d...

 

Binding problem

Extrait de “Dictionnaire de neuropsychanalyse" de Serafino Malaguarnera, 12 octobre 2016, pp. 62-63. Français : Problème du liage perceptif Le binding problem ou problème du liage perceptif est le problème de l’unification des différ...

 

Neurosciences affectives

Voir : Panksepp Jaak   ...

 

                                                              Copyright © 2018 Psychologue Bruxelles. Serafino Malaguarnera
 



Créer un site
Créer un site